Sécession viennoise

Josef Hoffmann fait partie de ceux qui ont fondé la "Sécession viennoise" avec Klimt, Olbrich, et d'autres artistes. Sa réputation n’est plus à démontrer. Cet Autrichien, né en République Tchèque, est un architecte reconnu dans le milieu. Il effectue ses études au sein de l’université Viennoise avant de faire un déplacement en Italie. Ce voyage l’aide à peaufiner son style. Il développe le mélange de l’Art nouveau et de l’Art déco. Cette combinaison donne naissance à des créations comme le tabouret Kubus. Ce dernier illustre le talent de Josef Hoffmann.

La maladie du cube

Le tabouret Kubus est une parfaite association du rationalisme et du modernisme. Josef Hoffmann apporte à la fois une touche de fraîcheur et de sobriété. Le châssis en bois massif soutient parfaitement n’importe quel occupant. Le duvet est recouvert de cuir, généralement noir. Les rembourrages laissent libre cours à plusieurs courbes renforçant le confort et le côté soyeux du tabouret. On peut y disposer des plateaux de boissons et de repas. Par ailleurs, ce mobilier peut servir de repose-pieds. Le tabouret Kubus se décline sous plusieurs coloris. Parmi les plus beaux modèles figure celui en cuir aniline.

Artiste à part entière

Le tabouret Kubus révèle encore une fois le génie de Josef Hoffmann. Malgré l'importance qu’il donne aux formes géométriques rationnelles, il ne néglige pas les formes arrondies. Le lot de mobiliers Kubus témoigne de ce style particulier. Spécialiste dans le mix Art déco et Art nouveau, il franchit un grand pas dans le domaine artistique.