Charles-Édouard JEANNERET-GRIS, alias Le Corbusier, est un homme respecté et doté de plusieurs talents car il est à la fois architecte, urbaniste, décorateur, peintre, sculpteur et un homme de lettres. Même après sa mort, son nom et ses œuvres sont restés bien vivants. Le Corbusier a apporté un grand changement dans les années 30. En effet, il est choisi pour la création de la Cité de Refuge de l’Armée du Salut, sise à Paris, entre 1929 à 1930. Le projet est un bâtiment pour accueillir des démunis.

L'Armée du Salut située à la Cité de Refuge à Paris

L’Armée du Salut située à la Cité de Refuge a été construite par Le Corbusier et son cousin, dans le but d’abriter les nécessiteux. C’est un établissement pouvant accueillir 500 sans-abris. L’architecte a ainsi construit le bâtiment en béton armé, en briques et recouvert de vitres coulissantes et de pare-soleil. Il est le premier établissement à avoir l’air conditionné, à cette époque. Les dortoirs sont bâtis de façon à ce que chaque sans-abri ait sa propre chambre.

L'Armée du Salut, un nouvel espior pour les sas-abris 

Le Corbusier a redonné espoir aux sans-abris grâce à cette construction. La Cité de Refuge leur a permis de trouver un toit pour dormir au lieu d’errer dehors dans le froid. De plus, le design de l’intérieur est agréable et donne une certaine joie de vivre. En effet, Le Corbusier a utilisé beaucoup de couleurs pour une image accueillante.